Sommaire  Tous les livres BD Expositions Musique  Arbres généalogiques Votre pastiche
Recherche



Old friends

X...

2 pages
Fun - 1863 - Royaume-Uni
Humour - Nouvelle

Intérêt: *

 

 

 

Old friends constitue le « livre trois » d’un ensemble qui en comprend onze, intitulé Philip Dombey: the scalp-hunter’s roundabout secret legacy. Ce petit roman a été publié dans la revue britannique Fun du 19 septembre au 5 décembre 1863. Chaque « livre » est censé avoir été écrit par un auteur différent, identifié par quelques lettres éparses de son nom et une liste parodiques de ses œuvres, l’ensemble constituant donc une série de pastiches.

Le « livre trois », paru le 3 octobre 1863, est ainsi attribué à « Al-x-ndre D-m-s, auteur de Monte Presto, The Three Flibustiers, Fifty years after, Sixty years after that, Ever so Much After Everything, etc., etc. » L’auteur réel est, bien entendu, inconnu.

Passablement échevelée, l’histoire suit deux personnages en plein Far West, le capitaine Philip Dombey du titre général, et son ami Sykes. Suite à diverses péripéties, Dombey abandonne Sykes. Dans le « livre » censé être écrit par Dumas, celui qui nous intéresse, Sykes tombe aux mains de peaux-rouges… qui se révèlent être dirigés par d’Artagnan entouré d’Athos, Porthos et Aramis ! Etant donné que nous sommes en 1863, il s’agit des descendants des quatre mousquetaires, dont la « fraternité » a traversé les siècles. Le principal intérêt de l’épisode tient aux explications données par d’Artagnan à Sykes sur les raisons de leur présence à la tête d’une tribu d’Indiens : refusant de voir la France aux mains de Napoléon III, ils ambitionnent de créer dans les plaines américaines un royaume pour le prétendant « légitime » au trône de France, Henri V, à partir duquel il pourra reconquérir le royaume de France… (voir extrait ci-dessous).

Passablement absurde, l’ensemble n’en est pas moins bien tourné et assez drôle.

Merci à Mihai-Bogdan Ciuca de m'avoir signalé ce texte.

Extrait

"Listen, then!" continued D'ARTAGNAN. "For centuries, from father to son, the fellowship of the Musketeers has descended. We are now as strong as ever; but we cannot, of course, remain in France under the present system. A Musketeer may really do anything that he likes — except bend the knee to an usurper. It follows that I cannot swear fealty to M. BONAPARTE — otherwise a man of some merit, despite his very doubtful origin and his decidedly criminal antecedents. I am still sworn subject of HENRI CINQ."

"Live HENRI CINQ!" cried ATHOS, emptying his glass. He had often done so before.

"Live HENRI CINQ!" cried PORTHOS, emptying his.

"Live HENRI CINQ!" cried ARAMIS, and his was emptied.

"By all means. Certinkly. Live HENRY SANK!" cried SYKES, and quaffed.

"Resume we!" proceeded D'ARTAGNAN. "Debarred from our legitimate sphere of activity in Europe, it occurred to us to come to America. Why? Became the road to Paris, for HENRI CINQ, begins at New Orleans. Once found a powerful French state in the New World — you follow me, gentlemen — it reacts upon the Old. How to do? First, to conciliate the indigens — the aborigens — and to unite them into a nation; then, to overcome the resistance of the American Republic, in which I have already so carefully sown the seeds of disunion that before ten years are over, you will find that the South will be engaged in civil war with the North; and then, to invite HENRI CINQ to accept the throne as Monarch of the Prairies. Mark my words, SIR SYKES. I know Paris well. Three months after Paris has realized the idea of ‘Monarch of the Prairies’ it will be her sensation. She will arise in her majesty. She will chase away the son of the Dutchman and the Creole. She will call HENRI CINQ to the throne. Such is my plan. What think ye of it, SIR SYKES!"

"I think," rejoined SYKES, "as it does honner to yer 'ead and 'eart. Only, as a practical man. How far have you got?"

"As regards the Indians," said D'ARTAGNAN, "I have obtained supreme influence over three hundred of them."


 

 Sommaire  Tous les livres BD Expositions Musique  Arbres généalogiques Votre pastiche
Recherche