Sommaire  Tous les livres  Couvertures BD Musique  Arbres généalogiques Votre pastiche

Recherche


D’Artagnan
Tragédie héroïque en cinq actes et en vers

Jean-Pierre Cot

220 pages
La Pensée Universelle - 1973 - France
Pièce de thêatre

Intérêt: *



Etrange entreprise que cette pièce qui retrace la vie de d’Artagnan. L’objectif revendiqué en quatrième page de couverture est de «faire revivre» le mousquetaire, mais «en n’utilisant que des faits véridiques choisis parmi ceux qui ont jalonné la vie de l’illustre soldat». Le résultat, disons-le tout de suite, n’a pas grand rapport avec cette profession de foi.

Le premier acte voit le jeune d’Artagnan faire ses adieux à ses parents avant de partir faire carrière à Paris. La scène reproduit pour l’essentiel le début des Trois mousquetaires, avec des ajouts notables comme la présence de Planchet, serviteur de d’Artagnan, et l’irruption d’une bohémienne qui lui prédit un brillant avenir. De quoi situer d’emblée les ambitions «historiques» de la pièce…

Le deuxième acte se passe quelques années plus tard dans un cabaret. Les mousquetaires se racontent des histoires de duels, et Cyrano de Bergerac vient prévenir d’Artagnan d’un complot contre lui et Athos!

Au troisième acte, d’Artagnan et Athos participent à la campagne des Flandres et l’on voit le mousquetaire se couvrir de gloire.

Le quatrième acte, des années plus tard, évoque l’arrestation de Fouquet par d’Artagnan. Aramis vient annoncer la mort d’Athos.

Le dernier acte, enfin, est consacré à la bataille de Maastricht et à la mort de d’Artagnan. Le mousquetaire y exprime ses dernières volontés à un cousin, apprend qu’il est nommé maréchal par le roi et va mourir glorieusement.


Décousues, ces cinq séquences évoquent en fait des bribes de la vie du mousquetaire, d’une façon qui doit tout autant à la fiction de Dumas qu’à la réalité revendiquée par l’auteur. L’impression qui en ressort est donc bien peu convaincante. D’autant que les alexandrins qui courent sur plus de 200 pages sont des plus laborieux…


Extrait de l’acte 2, scène VIII

CYRANO DE BERGERAC

Vous enfin, d’Artagnan! (il le regarde) Et intact, Dieu merci!

D’ARTAGNAN

Sur mon cœur, Bergerac (ils s'accolent)

CYRANO DE BERGERAC

J'avais tant de souci

D’ARTAGNAN

A part ce froid très vif qui vous donne l'onglée,
L'affaire était facile et fut vite réglée, (un temps)
Je dois vous présenter: Besmaux, cadet gascon,
Bergerac, érudit et poète fécond,
Philosophe, savant dont l'esprit redoutable
Peut blesser tout autant que son fer implacable

BESMAUX

Enchanté!

CYRANO DE BERGERAC

Enchanté!

D’ARTAGNAN

II servait comme nous,
Mais au siège d'Arras fut blessé au genou.
Devenu écrivain, il a quitté l'armée
Et a su acquérir fort belle renommée

CYRANO DE BERGERAC

Trêve de compliments! Écoutez-moi plutôt,
Car, dès potron-minet, je suis parti en chasse,
Tellement votre sort m'agite et me tracasse.
Et j'ai cherché partout, courant comme un rustaud,
De taverne en taverne et d'auberge en auberge,
De la Pomme de Pin au Sabot de la Vierge,
De la Croix du Trahoir jusques aux Trois Maillets,
En laissant chaque fois un morceau de billet.

D'ARTAGNAN, étonné

Je suis vraiment surpris et j'ai peine à comprendre
Cet émoi si subit...

CYRANO DE BERGERAC

Je vais tout vous apprendre;
Cher, si vous me voyez aussi impétueux,
C'est pour faire échouer un projet tortueux,
Dont, seul, un pur hasard, m'a donné connaissance,
Hier, dans un salon! (bas) Quelqu'un vous veut du mal.
Oui, quelqu'un vous déteste et, de votre existence,
Veut abréger les jours...

D’ARTAGNAN

Oh! le sot animal!
Quel dessein ridicule et quelle outrecuidance!

CYRANO DE BERGERAC

Aussi, dès à présent, la plus grande prudence
Devra guider vos pas. Éviter d'aller seul,
Si vous ne voulez pas tisser votre linceul.
Partout, à chaque instant, sachez que vous menace
Un groupe d'assassins qui ne feront pas grâce.

D’ARTAGNAN

Grand merci, mon ami, mais j'aimerais savoir...

CYRANO DE BERGERAC

Ne m'interrogez pas!

D’ARTAGNAN

Juste un nom...

CYRANO DE BERGERAC

Oh! Pas même!

D’ARTAGNAN

Le nom de ce jaloux?

CYRANO DE BERGERAC

Je vais vous décevoir,
Mais ne dirai plus rien, sinon que l'anathème
Prononcé contre vous frappe un de vos amis

D'ARTAGNAN, inquiet

Et lequel, s'il vous plaît?

CYRANO DE BERGERAC

Athos, le mousquetaire,
Haï, tout comme vous, par le même ennemi.

D’ARTAGNAN, résolu

Nous saurons nous garder du fer de ces sicaires!

CYRANO DE BERGERAC

Je vous crois, d'Artagnan, et pars plus rassuré.
Pourtant soyez prudent!

D’ARTAGNAN

C'est promis, c'est juré!

CYRANO DE BERGERAC

Eh! Bien, adieu, messieurs!

D’ARTAGNAN

Adieu, mon cher poète, Et, sans doute, à bientôt!

CYRANO DE BERGERAC

C'est ce que je souhaite!

(il sort)


 

 

 Sommaire  Tous les livres  Couvertures BD Musique  Arbres généalogiques Votre pastiche
Recherche