Sommaire  Tous les livres  Couvertures BD Musique  Arbres généalogiques Votre pastiche
Recherche



En Haut DUMAS

Jean-Bernard Pouy
Philippe Lechien (illustrateur)

60 pages
Editions Eden - 2002 - France
Humour - Nouvelle

Intérêt: **


Ils sont trois (et non pas quatre), ils se réunissent dans le café de la rue Alexandre Dumas, à Paris, et on les appelle «les trois mousquetaires». Ex-militants syndicaux tendance anar, ils refusent l’exploitation et donc le travail salarié. Leur truc, c’est de monter des coups – parfaitement illégaux et de préférence imaginatifs – pour «récupérer» aux dépens des patrons les moyens de mener une existence paisible.

Quand on s’appelle les trois mousquetaires et qu’on a aimé Depardieu dans le rôle de Monte-Cristo, on ne peut laisser passer sans réagir l’entrée au Panthéon du grand Dumas. Seulement voilà: comment exploiter l’événement de façon créative, tout en en tirant un peu d’argent? Les trois compères commencent par se renseigner sur Dumas avec l’aide de la serveuse du café, férue d’Internet. Puis ils envisagent toutes sortes d’opérations farfelues (voir extrait ci-dessous). Avant de trouver la solution.

Très originale, cette nouvelle écrite par un pro du polar (Pouy est le créateur du détective Le Poulpe) est pleine d’humour. Les références dumasiennes sont multiples et parfois surréalistes: l’un des «coups» réalisés par les mousquetaires est celui des Ferré – le vol de 2000 CD de Léo Ferré revendus à la Fédération anarchiste! On regrettera simplement que les trois héros, fort sympathiques tout au long du livre, cessent brutalement de l’être à la fin, quand leur idée de célébration de la panthéonisation se révèle pour le moins cruelle.

Le charme de ce petit album doit beaucoup aux illustrations de Lechien, décalées et poétiques. Parmi les plus réussies, relevons deux doubles pages: l’une montre les dessous du périphérique avec un pan de mur couvert de vieilles affiches du film Monte-Cristo; l’autre représente la bouche de métro Alexandre Dumas.

 

Extrait

Ils pensèrent un instant prendre un de ses romans peu connus, comme le Bâtard de Mauléon ou le Chevalier d'Harmental et le refourguer à un de ces journaux municipaux qu'ils recevaient de temps en temps dans leurs boîtes aux lettres de banlieue, en disant que c'était leur œuvre, et oui, les chômeurs tentent de s'en sortir, et pour ne pas devenir fous en attendant l'embauche, ils se lançaient dans la débauche de l'écriture, un exemple à suivre pour notre belle jeunesse et que la mairie appuie de toute son âme... Mais le rapport qualité/prix serait dérisoire face à l'ampleur annoncée de l'événement. En plus, il y aurait toujours un pépé, même à Villepinte, qui verrait l'arnaque. Non, ça faisait rapia, récupération de bas étage.

Ils pensèrent tenter de revendre très cher le fameux gilet rouge, celui arboré par le romancier à la première d'Hernani, fringue qu'ils trouveraient fastoche aux Puces de Montreuil, qu'ils fatigueraient à l'essorage et repriseraient un tant soit peu, jusqu'au moment où Hamid s'est demandé si c'était pas Théophile Gautier qui le portait, ce soir-là, le fameux gilet. Ses deux compères se regardèrent, comprenant que la recherche de leur camarade sur Internet avait dû être, de temps en temps, sérieusement interrompue.

Ils eurent aussi des idées aussi burlesques que macabres. Comme déterrer le cadavre, le prendre en otage, et toucher la rançon avant la cérémonie que la France attendait. Ou bien gripper la serrure de l'entrée à la crypte, et, le jour venu, à l'heure prévue, passer devant le Panthéon avec une camionnette maquillée en SOS Serrurerie afin de décoincer tout ça et toucher un petit pactole en éperdus remerciements. I1 y avait aussi l'idée de faire imprimer plein de tee-shirts, la silhouette de Dumas dessus, mais avec le visage de Depardieu. Ça s'arracherait comme des petits pains.

Bref, des idées à la noix, des projets à la graisse d'ours, des plans foireux.


 

 Sommaire  Tous les livres  Couvertures BD Musique  Arbres généalogiques Votre pastiche
Recherche