Sommaire  Tous les livres  Couvertures BD Musique  Arbres généalogiques Votre pastiche
Recherche



D’Artagnan
Journal d’un cadet

Nicolas Juncker (scenariste, dessinateur)

Treize Etrange - 2008 - France
Bande Dessinée

Intérêt: ***

 

 

Parmi les nombreuses bandes dessinées tirées des Trois mousquetaires, celle-ci se distingue comme tout à fait exceptionnelle. Ce gros album – 264 pages – reprend à peu près toute l’histoire du roman de Dumas, mais entièrement du point de vue de d’Artagnan, en une sorte de journal intime. L’aventure y cède donc souvent la place à une vision des choses beaucoup plus personnelle. A titre d’exemple, le célèbre épisode des ferrets de la reine est expédié en quelques pages, tandis que la découverte par d’Artagnan de la véritable identité de la maîtresse de Porthos, Mme Coquenard, est traitée de façon nettement plus approfondie.

Ce Journal d’un cadet s’étend donc sur la découverte du monde par le jeune homme venu de sa Gascogne natale: le décalage entre les grands principes, les grands sentiments, les grandes illusions et les réalités auxquelles est confronté un jeune ambitieux mais sans le sou. La façon dont d’Artagnan, subjugué lors de leur rencontre par les trois mousquetaires qui vont devenir ses amis intimes,appréhende petit à petit la réalité de leur personnalité et les aspects cachés de leur vie est particulièrement frappante. La figure de Porthos, avec ses complexes d’infériorité sociale, est touchante, tandis que les ambiguïtés d’Aramis sont admirablement rendues.

Tout en finesse, l’album bénéfice d’un graphisme hors pair. Juncker joue avec virtuosité de cadrages très cinématographiques, avec des gros plans qui frisent l’abstraction. Et sa subtile utilisation des couleurs crée des ambiances prenantes.

Au total, il s’agit là d’une véritable relecture des Trois mousquetaires, d’une richesse peu courante dans la BD.


 

 Sommaire  Tous les livres  Couvertures BD Musique  Arbres généalogiques Votre pastiche
Recherche