Sommaire  Tous les livres  Couvertures BD Musique  Arbres généalogiques Votre pastiche
Recherche



L’ennemi de mes ennemis
In Les nombreuses vies de James Bond

Pierre Rodiac

10 pages
Les moutons électriques, éditeur - 2007 - France
Nouvelle

Intérêt: *

 

 

Cette brève nouvelle met en scène la rencontre de d’Artagnan et de l’agent secret britannique sir William Bond, dont on devine sans peine qu’il est l’ancêtre d’un autre agent à la très grande notoriété…

Les deux hommes se trouvent être chacun de son côté, pour le compte de son gouvernement, sur la piste de documents propres à compromettre à la fois la reine de France et le roi d’Angleterre. Leur intervention permet de contrecarrer les plans d’une belle espionne et d’empêcher l’agent de l’Empire Germanique de les récupérer. Le Français et l’Anglais fraternisent et décident de détruire les documents.

Ce petit texte sans prétention est beaucoup plus centré sur sir Bond que sur d’Artagnan. L’agent britannique partage bien sûr les principaux traits de caractère de son lointain descendant, dont la passion des femmes. La nouvelle commence également par une scène de jeu, caractéristique des «James Bond».


Extrait

- Il semble bien que nous soyons sur la même piste par deux chemins différents. Confortablement attablé au Cabaret de la pomme de pin, en compagnie de sir William Bond, D’Artagnan, se servait un verre de vin d’Anjou.

- J’ai répondu à l’appel de la Reine de France, reprit-il. Je lui avais rendu service il y a une douzaine d’année et je m’étais d’ailleurs rendu dans votre pays pour y récupérer certains ferrets dont…. Bref, ceci est de l’histoire ancienne. Malgré mon titre de lieutenant des mousquetaires du Roy, elle m’a oublié durant toutes les années qui ont suivi. La Reine a de nouveau fait appel à moi lorsqu’elle a découvert que des papiers compromettants lui avaient été dérobés par une espionne. Celle-ci avait rendez-vous avec son contact, ce soir à l’Académie de jeu du Palais Cardinal.

- Sa majesté Jacques 1er d’Angleterre m’a envoyé en France pour contrecarrer les plans du Saint-Empire Romain Germanique. Un espion hongrois au service de l’Empire, le comte Blofeld, venait d’arriver à Paris. Il devait y rencontrer son contact et récupérer des documents sensibles pour la couronne d’Angleterre. J’ai été chargé de surveiller la transaction, de m’emparer des dangereux documents et de les détruire.

Sir Bond frappa du poing sur la table.

- Ce diable de comte Blofeld est parvenu à s’échapper, mugit-il. J’ai réussi cependant à le blesser sérieusement, ce qui n’est pas pour me déplaire.

Il but une gorgée de son verre de vin. Décidément, les vins français étaient ses préférés.

- Connaissez-vous cette belle et mystérieuse voleuse au service de l’ennemi? reprit Sir Bond, les yeux brillants.

- Cette superbe créature est une dangereuse espionne. La duchesse Viola Lynd. Prenez-y garde, si vous vous retrouvez de nouveau face à elle. Vous risqueriez de tomber entre ses griffes. Elle doit être loin à présent et Dieu seul sait où. Pour notre salut, mieux vaut ignorer tous deux sa destination.

Le visage blanc de la jeune femme, sa chevelure roux flamboyant et ses yeux d’or cruels obsédaient sir Bond depuis qu’il les avait observés, caché derrière le rideau du boudoir. Il ne parvenait à en faire disparaître l’image profondément ancrée dans sa mémoire.


 

 Sommaire  Tous les livres  Couvertures BD Musique  Arbres généalogiques Votre pastiche
Recherche