Sommaire  Tous les livres  Couvertures BD Musique  Arbres généalogiques Votre pastiche
Recherche



Madame d’Artagnan
Ou le vertueux divertissement

Brigitte Barel

394 pages
Editions Le Manuscrit - 2010 - France
Roman

Intérêt: 0

 

 

Ce livre est centré comme son titre l’indique sur l’épouse de d’Artagnan dans la vraie vie, Marie-Charlotte de Sainte-Croix. Il n’en s’agit pas moins d’une fiction: la jeune femme y apparaît comme un personnage très romanesque, maîtresse du jeune Louis XIV, courtisée par Fouquet, Gondi, etc… Le roman se passe pour l’essentiel pendant les événements menant à la chute de Fouquet et son arrestation par d’Artagnan. On y apprend d’ailleurs que c’est le surintendant déchu qui se retrouvera à porter le célèbre masque de fer.

Le problème de ce livre, c’est son écriture ampoulée, boursoufflée, accumulant les métaphores obscures et les raccourcis incompréhensibles. A quoi s’ajoutent une orthographe défaillante et une ponctuation aléatoire.

Autres romans consacrés à l'épouse du mousquetaire: Madame d'Artagnan ? de Fred Jouhaud et Et Charlotte épousa d'Artagnan d'Henri Nicolas.

 

Extrait du chapitre 14

La jeune fille, tétanisée, morte de peur, n’eut aucune réaction mais au nom de madame d’Artagnan, ses yeux exprimèrent un peu de vie. La Forêt en bon cocher essaya d’accélérer la cadence des chevaux. Il était terrorisé à l’idée que les brigadiers, avertis par ses mensonges ne revinssent sur leurs pas et ne les transperçassent tous les quatre d’un coup d’épée dans la gorge. La chance, comme toutes les symphonies, offrait à ceux qui l’attrapaient maintes variations. Or là dans cette fuite épouvantable, elle semblait faite d’une seule orgue, à une seule note celle d’un glas.

- Maman, comment ferons-nous pour vivre ? Nous n’avons pas d’argent, questionna la petite fille qui semblait renaître à la vie.

Alors, madame Fouquet sortit de l’ourlet de son jupon un magnifique collier de diamants, des diamants fins, contracture d’étoiles, une enfilade de pierres éternelles, défiant le monde des hommes. Dans cette intemporalité esthétique, cette vie millénaire tracée à la patience, ces diamants d’un éclat céleste tenaient dans la main d’une femme traquée, au sourire soudain lumineux.

 


 

 Sommaire  Tous les livres  Couvertures BD Musique  Arbres généalogiques Votre pastiche
Recherche