Sommaire  Tous les livres  Couvertures BD Musique  Arbres généalogiques Votre pastiche
Recherche



Victor Tombe-Dedans chez les Trois Mousquetaires

Benoît Minville

144 pages
Editions Sarbacane - 2014 - France
SF, Fantasy - Roman

Intérêt: 0

 

 

Victor est un jeune garçon surnommé « Tombe-Dedans » car il a un « super-pouvoir » : celui de « tomber dans les histoires pour de vrai ». Autrement dit, il lui suffit de plonger dans un livre pour se retrouver à vivre l’histoire aux côtés des héros.

C’est ce qui lui arrive quand il prend Les trois mousquetaires. Le voilà qui rencontre les quatre héros de Dumas, bien intrigués par ce jeune garçon aux vêtements et au langage déroutants. Victor se fait accepter par les quatre hommes (en dépit de la méfiance d’Athos) et les accompagne dans leurs aventures, d’autant plus volontiers qu’il en connaît déjà la trame.

Le récit est écrit pour une grande part à la première personne : c’est Victor qui raconte ses aventures, avec force digressions sur ses parents, sa collection de mangas et surtout son frère aîné qu’il déteste. Comme il se trouve que l’exemplaire des Trois mousquetaires que lit Victor est celui de son aîné, les initiatives de ce dernier interfèrent avec l’aventure vécue par le jeune garçon et les mousquetaires. Quand son frère barbouille une page de feutre violet, les héros voient leur ciel devenir de cette couleur et croient la fin du monde arrivée. Et quand il gribouille un dragon dans la marge, voilà les mousquetaires, et Victor, amenés à combattre le monstre.

Tout ceci pourrait sembler plein de fantaisie. Malheureusement, ça ne fonctionne pas. Les procédés sur lesquels est bâti le roman sont aussi lourds que la métaphore de « la lecture qui plonge le lecteur dans une autre vie que la sienne ». Et le langage parlé utilisé dans le livre devient vite horripilant.

 

Extrait du chapitre 11 Le combat final

Et c'est alors que le dragon apparut.

Hé oui : un DRAGON. Debout juste derrière les gardes, comme pour les narguer. Un dragon hideux et vert, avec des crocs aussi longs que ceux d'un tigre à dents de sabre, des serres fourchues et des ailes géantes... euh, ou plutôt, avec une aile géante et une autre... toute petite ! Bizarre. Le large dos de la créature était recouvert d'écailles multicolores qui semblaient autant de boucliers.

Là, Victor regretta vraiment d'avoir un grand frère et pas une deuxième petite sœur. « Tête de moussaka » avait dû dessiner cette bestiole toute laide (et mal faite) dans le livre, se figurant sans doute que c'était drôle de lui faire combattre des mousquetaires !!! Vraiment marrant, c'est sûr... encore plus que de le pousser du haut du toboggan pour qu'il avale du sable !

Après s'être dressé sur ses pattes arrière, le dragon grogna, et cracha une interminable gerbe de feu dans les airs.

Aussitôt, les gardes abandonnèrent les lieux en poussant des hurlements de terreur.

Les mousquetaires et notre héros, eux, faisaient tout pour garder leur calme... Pourtant, il faut l'avouer, un sentiment désagréable, celui qui fait flageoler les jambes, finit par s'emparer de Victor. Oui, il avait peur. Là-bas, le dragon se mouvait lentement sur le sol ; le mélange parfait entre le lézard de chez mamie et un Godzilla pas content. Il émit un rugissement atroce qui souffla les chapeaux des mousquetaires. D’Artagnan, peu assuré, prit la parole :

— Amis, c'est forcément l’Enfer qui nous envoie cette nouvelle épreuve... mais nous devons nous unir pour ne faire qu'une lame !

Victor restait ahuri. Le frangin avait frappé fort, cette fois : son plus sale coup ! Comment se débarrasser de ce monstre ? L'histoire tout entière était fichue, s'il échouait ! Oui, car le livre basculerait dans l'oubli si jamais Victor fuyait cette aventure pour retrouver son monde ! Il ne pouvait pas faire ça à monsieur Dumas et à ses mousquetaires... Leur destin était entre ses mains. Il ne pouvait pas reculer.

À présent, le dragon faisait trembler la terre en la martelant à coups de pattes, tandis qu'il avançait de quelques pas.

Victor improvisa :

— Écoutez, les mousquetaires : je sais que vous n'avez jamais vu un truc pareil, mais, euh... au Danemark, il y en a partout ! C'est qu'un gros lézard, d'accord ? Un lézard qui vole et qui crache du feu, quoi...

 

 


 

 Sommaire  Tous les livres  Couvertures BD Musique  Arbres généalogiques Votre pastiche
Recherche