Sommaire  Tous les livres  Couvertures BD Musique  Arbres généalogiques Votre pastiche

Recherche


The count of Monte Cristo

Christopher M. Walsh

172 pages
Sordelet Ink - 2011 - États-Unis
Pièce de thêatre

Intérêt: *

 

Le comte de Monte-Cristo a été adapté de nombreuses fois pour le théâtre avec plus ou moins de bonheur – « moins » le plus souvent, ce qui n’a rien d’étonnant vu la longueur et la complexité du roman. Cette adaptation récente due à un auteur/acteur de Chicago se distingue par deux particularités.

En premier lieu, c’est la seule à notre connaissance qui ne suit pas un fil strictement chronologique. La pièce commence d’emblée avec les préparatifs de vengeance de Monte-Cristo. L’emprisonnement au château d’If et la rencontre avec l’abbé Faria sont évoqués plus tard sous forme de flashbacks. Une trouvaille assez astucieuse qui évite de tomber dans le « résumé » trop convenu.

Deuxième particularité : la présence de scènes oniriques où Edmond Dantès est confronté en même temps à plusieurs personnages clés de son existence qui évoquent la Providence, la liberté, la vengeance, etc., notamment dans la toute première scène (voir extrait ci-dessous).

Pour le reste, la pièce se compose de très nombreuses courtes scènes qui restituent à grands traits l’intrigue du roman. L’auteur fait l’impasse sur des pans entiers de celle-ci (Noirtier et sa petite-fille Valentine par exemple), ce qui est bien sûr inévitable.

Les nombreuses indications de mise en scène se révèlent fort ambitieuses : changements de décors incessants, voire même « effets spéciaux » comme dans la première scène reproduite ci-dessous.

Au total, la pièce peut certainement constituer un spectacle intéressant, à une réserve près : il est douteux qu’un spectateur qui ne connaîtrait pas déjà bien l’histoire de Monte-Cristo puisse comprendre quelques chose à ce condensé éclair.

 

Extrait de l’acte 1, scène 1

(Lights up. Moonlight wavers on the sea floor. The calm hum of the current is punctuated by the faint sound of waves crashing against rocks, high above. The waves increase in intensity as voices are heard, muffled, under water. The voices overlap, coming from everywhere, gradually become clearer)

MERCEDES
Edmond?

FARIA
Edmond, do you know what Providence is?

VILLEFORT
Who and what are you?

EDMOND
My name is Edmond Dantes.

VILLEFORT
Do you know what Providence is?

EDMOND
Mercedes?

MERCEDES
Edmond.

VILLEFORT
Edmond Dantes, you are under arrest.

FARIA
Fourteen years.

VILLEFORT
I am unable to restore you to liberty.

FARIA
Now there is a look I know well.

EDMOND
I was about to be married.

FARIA
It has instilled a new passion in your heart.

VILLEFORT
Do you know what Providence is?

FARIA
Vengeance.

MERCEDES
Edmond?

EDMOND
Her name is Mercedes.

FARIA
Do you know what Providence is?

VILLEFORT
Edmond Dantes, do you know what Providence is?

FARIA
Vengeance.

EDMOND
It is the will of God, sir.

FARIA
Providence.

VILLEFORT
You must avoid dwelling on what might be.

EDMOND
Her name is Mercedes. You must tell her.

VILLEFORT
You will surely go mad.

EDMOND
Mercedes. Mercedes!

(There is a great crash as a body wrapped in a shroud lands in the water)

FARIA
Do you know what Providence is?

(The body falls slowly at first, then with a sudden violent movement it writhes and twists, trying to free itself from the shroud. At last the shroud rips open and EDMOND emerges. He fights free from the shroud and swims away. Lights shift to a cave, revealing a heavy, ancient chest. An exhausted, bedraggled Edmond enters. With great effort, he pries open the lid of the chest. He stares inside. Slowly, he reaches in and pulls out a handful of gems. There are so many they rain through his fingers. He picks one out and holds it up)

 


 

 

 

 Sommaire  Tous les livres  Couvertures BD Musique  Arbres généalogiques Votre pastiche
Recherche