Sommaire  Tous les livres BD Expositions Musique  Arbres généalogiques Votre pastiche

Recherche


Le fantôme de Monte-Cristo

François Place

64 pages
Gallimard Jeunesse - 2016 - France
Nouvelle

Intérêt: 0

 

 

Ce très court roman – ou plutôt nouvelle – fait partie de la série « Lou Pilouface », destinée aux jeunes enfants « dès huit ans », est-il précisé au dos du livre. Lou est une petite fille, nièce du capitaine Pilouface. Lou, son oncle et l’équipage du navire connaissent de nombreuses aventures écrites et illustrées par François Place.

Dans ce volume, toute la bande est en vacances à Marseille. Lou y fait la connaissance d’un jeune garçon, Manolo Mogador. Celui-ci demande au capitaine de l’emmener en pleine nuit au château d’If à la rencontre du fantôme de Monte-Cristo. Ils trouvent effectivement le fantôme en train de fouiller le bureau de l’ancien directeur de la prison pour y récupérer une clé. Le spectre les mène ensuite à Marseille devant l’ancienne maison de Monte-Cristo abandonnée depuis cent ans, et y remet à Manolo un testament qui en fait son héritier : le jeune garçon n’est autre que l’arrière-arrière-petit-fils du comte de Monte-Cristo.

Ecrit d’une plume vive et joliment illustré, Le fantôme de Monte-Cristo est certainement un bon livre pour enfants. En tant que variation sur le thème de Monte-Cristo, en revanche, il effleure à peine le sujet, avec tout juste quelques lignes évoquant l’histoire d’origine.

 

Extrait du chapitre 8

Le fantôme grimpe un escalier et entre dans une pièce remplie de livres et meublée d’un bureau. Il sort d’un tiroir un vieux papier et s’assoit pour y ajouter quelques lignes à la plume. Il termine par sa signature et glisse la feuille dans une enveloppe. Il se relève, ouvre la porte-fenêtre qui donne sur un balcon. Au dessous, le jardin abandonné semble une petite jungle nichée au cœur de 1a ville, traversée par le premier rayon de soleil du matin. Le fantôme se retourne en portant deux doigts à son chapeau en direction de Manolo, puis il saute et disparaît dans le fouillis de la végétation.

— C’est malin! Il ne m’a même pas laissé le temps de lui parler, regrette Manolo. La vieille m’avait promis qu’il aurait quelque chose pour moi, quelque chose d’important.

— Il y a ton nom sur l’enveloppe, remarque Lou.

— Fais voir, dit Manolo. Tu as raison !

— Ouvre.

Manolo déchire l’enveloppe, qui contient aussi la clé de la maison.

— C’est un testament, Lou.

— Je ne comprends pas. Qu’est-ce que ça veut dire?

— Ça veut dire qu’il a fait de moi son héritier. Je suis le nouveau comte de Monte-Cristo. Écoute ça: « Je lègue ma maison de Marseille et mes propriétés en Italie à Manolo Mogador, mon arrière-arrière-petit-fils. »


 

 

 

 Sommaire  Tous les livres BD Expositions Musique  Arbres généalogiques Votre pastiche
Recherche