Sommaire  Tous les livres BD Expositions Musique  Arbres généalogiques Votre pastiche

Recherche


Le scaphandre et le papillon

Jean-Dominique Bauby

142 pages
Robert Laffont - 1997 - France
Roman

Intérêt: **

 

 

Contrairement aux autres textes recensés sur pastichesdumas, Le scaphandre et le papillon n’est pas une œuvre de fiction. Il s’agit d’un récit autobiographique qui relate une expérience terrible : celle d’un bomme qui, suite à un accident vasculaire, se voit intégralement paralysé, ne conservant l’usage que de son œil gauche. Ce que l’on appelle le « locked-in syndrome », le fait d’être enfermé à l’intérieur de soi-même.

Confronté à cette épouvantable épreuve – un cerveau qui fonctionne parfaitement bloqué dans un corps qui ne peut rien faire – Jean-Dominique Bauby, journaliste réputé, réagit d’une façon sidérante : en écrivant un livre… Un livre composé dans son esprit en mémorisant les pages avant de les dicter lettre à lettre en clignant de l’œil pour indiquer la bonne.

Si cet ouvrage hors du commun figure sur pastichesdumas, c’est parce que Bauby consacre l’un de ses courts chapitres à tracer un parallèle entre ce qui lui est arrivé et le personnage de Noirtier de Villefort dans Le comte de Monte-Cristo, victime lui aussi du locked-in syndrome.

En outre le journaliste précise qu’il avait le projet d’écrire une transposition de Monte-Cristo à notre époque, avec une femme dans le rôle du comte (voir extrait ci-dessous).

On aurait préféré que Bauby, qui est mort peu de temps après avoir terminé son livre, écrive son remake de Monte-Cristo plutôt que Le scaphandre et le papillon. Du moins la maladie lui aura-t-elle donné l’occasion de donner un témoignage bouleversant sur la force de résistance de l’esprit humain – avec en prime un bel hommage à Monte-Cristo.

 

Extrait : chapitre Une autre coïncidence

Si on demandait aux lecteurs d’Alexandre Dumas dans lequel de ses personnages ils aimeraient se réincarner, les suffrages iraient à D’Artagnan ou à Edmond Dantès et nul n’aurait l’idée de citer Noirtier de Villefort, figure assez sinistre du Comte de Monte-Cristo. Décrit par Dumas comme un cadavre au regard vif, un homme déjà façonné aux trois quarts pour la tombe, cet handicapé profond ne fait pas rêver mais frémir. Dépositaire impuissant et muet des plus terribles secrets, il passe sa vie prostré dans une chaise à roulettes et il ne communique qu’en clignant des yeux : un clin d’œil signifie oui, deux, non. En fait bon papa Noirtier, ainsi que le surnomme sa petite-fille avec affection, est le premier locked-in syndrome, et à ce jour le seul, apparu en littérature.

Dès que mes esprits sont sortis de la brume épaisse où mon accident les avait plongés, j’ai beaucoup pensé à bon papa Noirtier. Je venais juste de relire Le Comte de Monte-Cristo et voilà que je me retrouvais au cœur du livre dans la plus fâcheuse des postures. Cette lecture ne tenait pas du hasard. J’avais le projet, sans doute iconoclaste, d’écrire une transposition moderne du roman: la vengeance restait bien sûr le moteur de l’intrigue, mais les faits se déroulaient à notre époque et Monte-Cristo était une femme.

Je n’ai donc pas eu le temps de commettre ce crime de lèse-majesté. Pour punition j’aurais préféré être métamorphosé en baron Danglars, en Frantz d’Épinay, en abbé Faria ou, à tout prendre, devoir copier dix mille fois : on ne badine pas avec les chefs-d’œuvre. Les dieux de la littérature et de la neurologie en ont décidé autrement.

Certains soirs j’ai l’impression que bon papa Noirtier vient patrouiller dans nos couloirs avec ses longs cheveux blancs et sa chaise à roulettes vieille d’un siècle qui a besoin d’une goutte d’huile. Pour retourner les décrets du destin j’ai maintenant en tête une grande saga où le témoin clé est coureur à pied plutôt que paralytique. On ne sait jamais. Peut-être que ça marchera.

 


 

 

 

 Sommaire  Tous les livres BD Expositions Musique  Arbres généalogiques Votre pastiche
Recherche