Sommaire  Tous les livres  Couvertures BD Musique  Arbres généalogiques Votre pastiche
Recherche



Souvenez-vous de Monte-Cristo

René Reouven

199 pages
1996 - France
Policier - Roman

Intérêt: **


Le triste héros de ce roman policier, un jeune homme aigri, envieux et parfaitement amoral, convoite la fortune de son oncle. Pour éliminer ce dernier sans être soupçonné, il imagine d'utiliser un procédé éprouvé de la littérature policière: dissimuler le meurtre qui l'intéresse au milieu d'une série de meurtres ne le concernant en rien et répondant à une toute autre logique.

Pour ce faire, César Brunel s'appuie sur Le comte de Monte-Cristo, ou plutôt sur l'anecdote qui a inspiré Dumas, telle que la rapporte l'archiviste de la Préfecture de police Jacques Peuchet.
L'histoire d'une terrible vengeance menée par un homme trahi qui, après sa sortie de prison, assassine méthodiquement ses anciens amis. Brunel entreprend donc une série de meurtres reproduisant fidèlement ceux rapportés par Peuchet, en laissant à chaque fois l'inscription "Souvenez-vous de Monte-Cristo" près du cadavre. Ce qui, au passage, a pour effet d'inciter les policiers parisiens chargés de l'enquête à se replonger dans les oeuvres de Dumas...

Là où l'histoire de corse, c'est que le neveu indigne n'est pas le seul à se souvenir de la vieille histoire. Et en parallèle à sa vengeance fabriquée, s'en développe une autre bien réelle...

On ne saurait en dire plus sans déflorer ce roman très astucieux. Disons simplement que ce polar de Reouven est des plus réjouissants et constitue un bel hommage tant au Comte de Mont-Cristo qu'à la source d'inspiration de Dumas!

 

Extrait de la première partie Les soliloques de l'assassin

J'approfondis ma lecture. Tout de même, tout de même, quelques-unes des feuilles évoquaient un message mystérieux rappelant un crime antérieur, encore que la plupart crussent à quelque plaisanterie macabre commise a posteriori par l'un des témoins du drame. Un quotidien spécialisé dans le calembour reprenait à ce propos une blague éculée, introduisant l'information en caractères gras qui n'avaient pas, hélas, la dimension d'une manchette:

- "As-tu vu Monte-Cristo?
- Non, je n'ai vu monter personne."

Je dus attendre Le Monde de l'après-midi pour que quelque chose de concret fût imprimé. Le journal rapportait qu'au dire des enquêteurs l'écriteau découvert près de Solari offrait des ressemblances troublantes avec celui qu'on avait déposé près du cadavre de Jean Chaubard, le mandataire aux halles poignardé le mois précédent sur le pont des Arts. En fait les services techniques de la rue de Dantzig avaient à peu près établi que le matériel et la technique utilisés pour la confection du message étaient l'oeuvre d'une même main. Cela ne jetait pas plus de lumière sur l'énigme. Des premières conclusions de l'enquête, il résultait que Chaubard et Solari ne se connaissaient pas. Il devait pourtant exister entre eux un lien occulte, qu'on recherchait activement.

Il fallut qu'un hebdomadaire consentît à évoquer l'affaire pour enfin lui donner le relief et la couleur littéraires que je lui avais souhaités. Le journaliste écrivait notamment:
"Il n'y a aucune relation apparente entre Jean Chaubard, mandataire aux halles, et Hubert Solari, jeune cadre dans une entreprise de publicité - ni géographique, ni sociale, ni professionnelle. La seule qu'on leur connaisse est ce message mystérieux déposé près des corps: SOUVENEZ-VOUS DE MONTE-CRISTO. Alors, un cadavre commun dans un placard? Peut-être conviendrait-il de mieux fouiller leur passé. Peut-être s'apercevrait-on que Chaubard, c'est Danglars, que Solari, c'est le comte de Morcef, et qu'il serait temps de veiller à la sauvegarde d'un troisième, voire d'un quatrième quidam, lesquels seraient la projection perverse dans la réalité présente du Villefort et du Caderousse d'Alexandre Dumas..."

J'aurais embrassé le plumitif, et sans être croyant j'adressai à quelque Dieu informel, à quelque patron anonyme des assassins, une prière fervente pour que le policier chargé de l'enquête prît connaissance de cet article.



 Sommaire  Tous les livres  Couvertures BD Musique  Arbres généalogiques Votre pastiche
Recherche