Sommaire  Tous les livres BD Expositions Musique  Arbres généalogiques Votre pastiche
Recherche



Publicité*

X...

1 pages
Chantecler - 1934 - France
Humour - Nouvelle

Intérêt: *

 

 

 

Ce petit texte reproduit ici intégralement a été publié dans le numéro du 12 avril 1934 de la revue Chantecler, Politique satirique bi-hebdomadaire.

On y trouve une réécriture plutôt surprenante de la nuit d’amour entre d’Artagnan et Milady, où le mousquetaire découvre que les marques que la belle porte sur le corps n’ont rien à voir avec la flétrissure du bourreau : il s’agit… de publicités ! Si, si…

Merci à Mihai-Bogdan Ciuca de m'avoir signalé ce texte.

 

Publicité

D'Artagnan avait obtenu la faveur bien grande de passer une nuit avec milady de Winter.

Le quatrième des trois mousquetaires pénétra avec une émotion assez vive dans la chambre de la belle mystérieuse. Celle-ci était au lit et dormait profondément. Une chemise fort pudique l'enveloppait entièrement, ne laissant voir de ses charmes que des formes vagues et estompées.

D'Artagnan tira ses bottes pour ne point faire de bruit et se promena de long en large, attendant que la dame de ses pensées ouvrit les yeux.

Cependant, la dormeuse ne semblait point décidée à quitter rapidement le royaume des rêves ; d'Artagnan commença de s'impatienter. Il éprouvait une convoitise brutale pour cette jolie personne mollement étendue. Afin d'éveiller galamment Milady, il décida de dénuder l'une des épaules dont il devinait la grâce altière et d'y poser un baiser.

Avec précaution, il fit glisser la chemise sur la blancheur laiteuse de la peau, retroussa sa moustache, arrondit la bouche et... se rejeta en arrière avec un cri terrible.

Il avait vu sur l'épaule de Milady une marque infamante, la flétrissure en forme de fleur de lis, que le fer rouge du bourreau imprime dans la chair des criminels !

Au cri de son amoureux, la dame s'éveilla et se mit sur son séant.

— Quoi, c'est vous, mon doux cœur ? Ah, vous m'avez effrayée. Pourquoi ce tapage !  

— Misérable créature, vile entre les plus viles ! Vous vous laissez aimer par un bon gentilhomme ; bien mieux, vous travaillez à conquérir ce cœur honnête et farci d'illusions... Gibier de pilori!

— Mais qu'as-tu, mon gnangnan chéri ?

— Ce que j'ai... J'ai que je viens de découvrir votre horrible secret, hypocrite, perfide, menteuse! J'ai vu ton épaule qui porte le stigmate indélébile de tes crimes !

Milady haussa les épaules, ce qui fit descendre sa chemise. Sa gorge fut complètement dévoilée. Un peu au-dessus des seins, elle portait un V majuscule.

D'Artagnan écumait.

— De mieux en mieux. Tu es une récidiviste. On t'a marquée deux fois en place publique comme voleuse. Je ne sais ce qui me retient de te passer mon épée à travers le corps !

— Voilà bien du bruit pour peu de chose, dit Milady.

— Peu de chose, vraiment, le double signe de honte !

— Mais si tu voyais mes cuisses! Tu y trouverais bien d'autres hiéroglyphes. Ecoute-moi, au lieu de t'énerver. Ta petite femme est honnête. Ce que tu prends pour des flétrissures sont tout bonnement les marques de fabrique d'articles que j'ai été chargée de lancer. J'ai voyagé pour le compte de quelques firmes patronnées par Richelieu. Tu comprends que pour attirer l'attention des gens chics, et dénicher la clientèle des courtisans, il vaut mieux faire de la réclame sur son décolleté que distribuer des prospectus. La fleur de lis, grand fou, c'est la marque d'un parfum à la mode. Le V c'est une petite annonce pour l'eau de Vittel.

— Tu parlais de tes cuisses... Les exhibais-tu à la Cour devant tout le monde?

— Non, vilain jaloux. Je ne les ai montrées qu'aux dames d'honneur, au vestiaire et bien discrètement, pour les inciter à acheter les bas X et les jarretières Z. Et si, tout à l'heure, tu découvres une cicatrice en un endroit intime, ne te frappe pas. J'ai travaillé pour la Buckingham-dose le seul produit que puisse utiliser une femme vraiment soucieuse de sa santé et de son sex-appeal !

 


 

 Sommaire  Tous les livres BD Expositions Musique  Arbres généalogiques Votre pastiche
Recherche