Sommaire  Tous les livres  BD Expositions Musique  Arbres généalogiques Votre pastiche

Recherche


Angélique Chevalier (Lucia Vaccarino et Gloria Danili): « Ecrire une histoire basée sur un maître français de la littérature est un privilège énorme et inattendu »

 

Lucia Vaccarino et Gloria Danili sont deux auteures italiennes qui signent conjointement, sous le pseudonyme Angélique Chevalier, la série des aventures de Blanche, la fille cachée d’Athos et de Milady (voir les tomes 1, 2, 3, 4 et 5). Elles s’expliquent sur la genèse de cette série italienne à l’origine mais écrite désormais spécifiquement pour la France.
(interview réalisée par mail fin octobre 2023)

Voir la version originale en anglais de cette interview – original version in English

Les trois premiers volumes de la série publiés en France par PKJ font référence à une première édition italienne chez Piemme. Mais ce n’est pas le cas pour le quatrième volume, Seules contre tous. N’a-t-il pas été publié en premier lieu en Italie?

Gloria Danili
Nos romans ont d’abord été publiés en Italie par l’éditeur Piemme (Groupe Mondadori), par l’intermédiaire de notre agence littéraire Book on a Tree à partir de 2018, sous forme de trilogie. En 2021, le grand éditeur français Pocket Jeunesse les a tellement aimés que non seulement il les a achetés mais il nous a aussi demandé d’en faire une véritable série. Vous imaginez notre fierté et notre joie! En fait, le cinquième volume (notre favori pour le moment!)  sortira chez tous les meilleurs libraires (et bibliothèques) de France deux semaines après la réalisation de cette interview. Et pour information, ce ne sera pas le dernier…

Comment avez-vous eu cette idée d’une fille d’Athos et Milady?

Avec la question la plus traditionnelle qui vient à l’esprit d’un auteur (deux auteures dans notre cas), c’est-à-dire: et si Athos réalisait que Milady était enceinte quand il découvre la fleur-de-lys infamante sur son épaule? Et si Milady attendait une fille? (Et également, et si Milady n’était en fait pas morte?)

Et comment avez-vous décidé d’en faire un agent double naviguant entre Richelieu et la reine?

Cela nous a beaucoup intéressées d’explorer et d’approfondir à la fois le côté sombre et les dons de notre personnage principal féminin, qui est intelligente et forte, mais aussi anxieuse et fragile. Blanche de la Fère est un symbole de dualité: en fait, elle se parle à elle-même en disant « nous ». Il y a deux Blanche à l’intérieur de Blanche. La nuit, elle chevauche et livre des combats à l’épée; le jour elle prend des leçons de danse et d’étiquette. Elle espionne Richelieu pour le compte de la reine, elle maîtrise donc les arts du cache-cache, de ce qu’il faut dire ou ce qu’il faut taire, de quand il faut fuir et quand il faut s’exhiber. Blanche est à la fois un cerveau et un cœur. Lequel des deux suivra-t-elle à la fin? Nous livrons cette question à nos lecteurs…

Lucia Vaccarino
Chacun de vos livres est un roman à part entière. Mais en toile de fond, il y a toutes ces questions que Blanche se pose à propos d’elle-même et de ses parents. Jusqu’ici, il n’y a pas eu beaucoup de progrès dans ce domaine, elle se pose les mêmes questions livre après livre. Comptez-vous mettre davantage l’accent à l’avenir sur cet aspect très intéressant de l’histoire de Blanche?

Vous en jugerez par vous-même dans le prochain volume…

A la fin de A la pointe de l’épée, Richelieu donne à Blanche un journal ayant appartenu à Milady. En tant que lecteur, je pensais que ce journal figurerait dans le tome suivant, avec quelques révélations à propos de la mère de Blanche, mais cela n’a pas été le cas. Pourquoi?

Parce que nous voulions délibérément créer un suspense. Et le cinquième livre va répondre également à cette question! (En plus on y retrouvera tout le groupe des plus célèbres mousquetaires de Louis XIII!)

Les trois mousquetaires est-il un livre important pour vous? L’avez-vous lu à un jeune âge, continuez-vous à le lire et le relire?

Quand nous étions enfants (et jeunes adolescentes), le chef d’œuvre de Dumas était très connu, et nous l’avons aimé d’abord sous sa forme littéraire, en tant que livre (cela va sans dire!*), mais aussi sous forme de dessin animé, de films, de feuilletons télévisés, etc.

De façon plus générale, Alexandre Dumas est-il un auteur influent en ce qui vous concerne?

Certainement. Et de nouveau, avoir la chance d’écrire une histoire basée sur un maître français de la littérature est un privilège énorme et inattendu.

Diriez-vous que ses livres (Les mousquetaires, Monte-Cristo…) sont encore très lus et connus en Italie, ou non?

De nos jours, il y a de nombreuses adaptations littéraires dans notre pays, mais les teenagers ne lisent probablement pas le texte complet comme nous le faisions dans les années 90. Mais nous espérons, à travers notre série Blanche susciter un peu de curiosité auprès de nos lecteurs qui les poussera à découvrir et savourer les classiques littéraires!

Propos recueillis par Patrick de Jacquelot

* en français dans le texte

 

 Sommaire  Tous les livres  BD Expositions Musique  Arbres généalogiques Votre pastiche

Recherche